Saveurs de Porto

saveursPorto est la plus fermée de nos villes, d´où so apparence si secrète. (…) Vivant en elle comme si en elle je n´y vivais pas, je ne connaissais de son âme que ce que les autres disaient: la rudesse masculine, si franche qu´elle frise la brutalité; la muraille peu avenante qui la défend des abus du pouvoir et des voleurs; la fermeté des opinions politiques forgées au long des siècles; le rythme fébrile et païen de ses fêtes; la digestion somnolente des tripes et du rôti arrosés de vin vert; la vitalité débridée de la population riveraine, où la verdeur de la langue se mélange au bruit des sabots – et beaucoup d´autres images, car la ville n´est pas facile à saisir, ni aimable au premier abord.

Eugénio de Andrade


 
%d bloggers like this: